© 2023 by The Animal Clinic. Proudly created with Wix.com

Identifier mon animal de compagnie

February 2, 2017

L’identification électronique consiste en l’implantation sous la peau de l’animal d’une petite « puce électronique » inoffensive, codée avec un numéro à 15 chiffres. Ce code est enregistré dans un fichier national et permet ainsi de retrouver facilement les propriétaires si leurs coordonnées ont été mises à jour. La puce est inaltérable, infalsifiable, ineffaçable, contrairement au tatouage.

 

De quoi s’agit il ?

 

L’identification électronique consiste en l’implantation sous la peau de l’animal d’une petite « puce électronique » (appelée aussi « transpondeur ») inoffensive, codée avec un numéro à 15 chiffres (les trois premiers chiffres codent le pays 250 pour la France, les deux suivants codent l’espèce 26 pour les chats et les chiens, les sept derniers chiffres sont caractéristiques de l’individu). Il sera ensuite possible de lire ce code grâce à un lecteur. Le code est unique (un animal = un code). et enregistré dans un fichier national. Il permet ainsi de retrouver facilement les propriétaires si leurs coordonnées ont été mises à jour.

La puce est inaltérable, infalsifiable, ineffaçable, contrairement au tatouage.

 

 

 

Comment se pratique l’implantation de la puce ?

 

Sa pose est très rapide, quasi indolore, réalisée le plus souvent sans anesthésie, à l’aide de kits stériles, par votre vétérinaire, seule profession habilitée à pratiquer ce nouveau mode d’identification. La tolérance de la puce est à l’heure actuelle parfaite : pas d’abcès, pas de phénomène de rejet ni d’allergie. La puce est par convention implantée du  côté gauche de l’encolure, cette convention a pour but de faciliter la recherche et la détection.

 

La pose de la puce s’accompagne de l’enregistrement par le vétérinaire des coordonnées de votre animal dans le fichier national canin et félin. Un fichier Nac est en cours de constitution. Une carte provisoire est remise au propriétaire le jour de l’identification comportant le code de son animal, ses propres coordonnées, les coordonnées du vétérinaire identificateur et les coordonnées du fichier. Une carte définitive parvient ensuite au propriétaire qui a ensuite la responsabilité de mettre à jour ses coordonnées (changement d’adresse, changement de propriétaire). Une médaille d’Identification électronique portant le numéro de code  de votre animal peut également lui être distribuée.

 

Pourquoi identifier son animal ?

 

C’est tout simplement la meilleure façon de le retrouver ! Grâce à la lecture facile du code unique par un lecteur passé auprès de l’animal, qui va « activer » la puce et permettre de lire le code sur l’écran puis à la consultation de ces fichiers de données (facilitée par le réseau internet), il est aisé de retrouver très facilement les coordonnées du propriétaire d’un animal perdu ou trouvé blessé sur la voie publique, ce qui lui assure une prise en charge rapide ! Au niveau européen, il existe une coordination entre les différents fichiers nationaux (www.europetnet.com).

 

Les vétérinaires, les refuges, les mairies sont équipés de lecteurs. Votre premier réflexe lorsque vous trouvez un animal doit être de faire pratiquer la lecture d’une puce par une personne disposant d’un lecteur. Identifier votre animal peut lui sauver la vie !

 

 

Identifier son animal est obligatoire !

 

En France, l’identification est obligatoire (décret du 28 Aout 91 article 276-2 du Code Rural modifié par la loi du 6 Janvier 1999) avant toute cession à titre gratuit ou onéreux

  • Pour  tous les chiens à partir de 4 mois nés depuis le 06/01/99

  • Pour tous les chiens  de catégorie 1 ou 2

  • Pour circuler dans l’Union européenne

  • Pour tout chien, chat, furet  préalablement à leur cession, vente ou adoption

  • Préalablement à toute délivrance d’un passeport (seul moyen de certifier la validité de la vaccination antirabique depuis le 1er Janvier 2009)

  • Pour garantir la prise en charge de l’assurance responsabilité civile.

  • Depuis le 1er janvier 2012 cette obligation s'est étendue aux chats, nés après le 1er janvier 2012, dès lors qu'ils sont âgés de plus de sept mois.

Elle concerne aussi :
Toute importation d'un chat ou d'un chien de l'Union Européenne ou d'un pays tiers
tous les animaux qui voyagent en Corse, à l'étranger et les régions infestées par la rage

 

L’identification par tatouage a été autorisée jusqu’au 2 Juillet 2011 (Directive CEE du 13 Juillet 1992). La non identification peut être punie d’une amende de 135 €. Un animal non identifié risque l’euthanasie en fourrière.

 

 

 

 

UN ANIMAL IDENTIFIÉ EST UN ANIMAL PROTÉGÉ !

Si les trois quarts des propriétaires de chiens (75 %***) savent que l’identification est obligatoire en France, seulement la moitié des possesseurs de chats en ont connaissance.

Cet écart se traduit naturellement dans la réalité des chiffres des identifications : 88 %*** des chiens sont identifiés en France, alors que cette proportion est divisée par 2 pour les chats, qui ne sont que 46 %*** à être identifiés.

Un chiffre beaucoup trop faible au regard du caractère obligatoire de l’identification !

Pourtant, l’identification, par tatouage ou par puce électronique que seuls les vétérinaires et les personnes habilitées peuvent pratiquer, reste un moyen simple et efficace de protéger son animal en cas de perte ou de vol. On estime qu’à la seule condition que les coordonnées de son détenteur soient à jour, un chien ou un chat identifié a près de 40 %*** de chances de plus d’être retrouvé et rendu à son propriétaire.

Informer le Fichier National d’Identification lors de tout changement (nouveau propriétaire, changement d’adresse, de téléphone …) est une nécessité que le détenteur ne doit donc pas négliger. En plus de permettre au propriétaire de retrouver rapidement son animal égaré, elle évite le trafic d’animaux et est indispensable pour attester de la vaccination qu'elle soit obligatoire ou non.

*** Source : Etude TNS SOFRES pour I-CAD - septembre 2016

 

 

LA TRAÇABILITÉ : L'IDENTIFICATION PEUT SAUVER DES VIES ! 
 

En cas d’alerte sanitaire,  cas de rage déclaré sur le territoire national par exemple, l’identification de l’animal permet une traçabilité et une réaction optimale de la part des autorités.
L’identification, démarche très simple de tout propriétaire d’animal domestique, facilite la localisation et la mise en place de dispositifs adaptés pour enrayer une crise dans les plus brefs délais. Un animal identifié, c’est aussi pour des vies potentiellement sauvées !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Les nouvelles recommandations en terme de vaccination pour les chiens et les chats

November 20, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents